INTERNATIONAL BOOKSHOP HET FORT VAN SJAKOO
| SEARCH | ORDER | NEW BOOKS | HOME | ABOUT US |

Auteur: Coppola, Antoine
Titel: Introduction au cinéma de Guy Debord et de l''avant-garde situationniste
Sub titel:

Première étude du contenu et de la technique révolutionnaire du cinéma de Guy Debord, illustrée de photographies en noir et blanc tirées de quelques films. " Debord avait écrit que le montage d'un texte vide de sens sur des images insensées était un dépassement audiovisuel du cri. Il en donne une version dans la Société du Spectacle où des danseuses noires s’offrent souriantes en spectacle tandis que la voix énonce les hécatombes dues à la société spectaculaire-marchande. Une danse qui devient soudain cynique, stigmatisant l'anesthésie générale issue du spectacle, tandis que le monde se gaspille. De fait, ceci n’était qu'un préliminaire pour rompre l'anathème autour du cinéma de Debord. L’anathème des idolâtres qui n'osent pas toucher à ce qu’ils ont mystifié, et celui des récupérateurs spécialistes officiels de cinéma qui préfèrent ignorer ou garder un flou artistique autour de ces films afin d’y puiser quelques citations valorisantes et inoffensives. Debord n’a pas voulu rénover le cinéma : qu’importe de libérer le cinéma quand les cinéastes vont y exprimer leurs sentiments d’esclaves ? Il n’a pas voulu jouer le jeu de sa destruction non plus, ce n’est pas le spectacle de la destruction, mais la destruction du spectacle à laquelle il s’est attaché. Ce n’est donc pas de l’anti-cinéma (extension de l’anti-art Dada) mais un usage supérieur d’un cinéma conscient de son histoire et de ses fonctions dans le langage du pouvoir. Debord ne l’a pas mis au service de la révolution, puisque la révolution est aussi à faire dans le langage de la société qui parle la langue du capitalisme spectaculaire et Debord a reconnu dans le cinéma le langage même de cette société. Il n’a donc pas nié le médium ni ce que ses prédécesseurs en avaient fait (art, commerce ou propagande), il l’a fait passer à un stade de conscience et de liberté qui est celui de la lutte révolutionnaire elle-même. "
2003, 96 pag., Euro 12,5
Editions Sulliver, Arles, ISBN 2911199812


This page last updated on: 13-1-2015