INTERNATIONAL BOOKSHOP HET FORT VAN SJAKOO
| SEARCH | ORDER | NEW BOOKS | HOME | ABOUT US |

Auteur: Donné, Boris
Titel: Pour Mémoires
Sub titel: Contributions à l'histoire de l'Internationale situationniste et son temps

Il fallait d'ailleurs que l'auteur soit bien certain de sa postérité pour composer ce livre quasi clandestin, à l'époque indéchiffrable, compréhensible seulement à la lumière des expériences suivantes - et encore. Car à qui connaît un peu de l'histoire du lettrisme et du situationnisme, `Mémoires' ne livre qu'une partie de ses secrets. Il faut, pour en pénétrer seul les strates accumulées, beaucoup de patience, d'intuition et de travail. L'universitaire Boris Donné, auteur de (Pour Mémoires). Un essai d'élucidation des Mémoires de Guy Debord, n'en manque pas puisqu'il a, sans aucune connaissance du relevé de provenances établi par l'auteur, retrouvé l'origine de presque tous les matériaux détournés par Debord. Lequel a beaucoup puisé dans Les Paradis artificiels de Baudelaire ou les Oraisons funèbres de Bossuet, chez Shakespeare, dans des romans d'aventure (L'Île au trésor de Stevenson, La Quête du Saint-Graal), chez De Gaulle et chez Trotsky, mais aussi dans des critiques des Cahiers du cinéma ou des publicités. Entrelaçant des significations multiples, qu'on laissera au lecteur le plaisir de découvrir, et construisant pièce à pièce un témoignage dont l'humour n'est pas absent, mais qu'on sent surtout marqué par la fuite du temps : "Le temps a été court, je l'avoue" (Bossuet), "les retrouverions-nous jamais comme cet été-là, avec cet éclat" (Sagan), "Où nous retrouverons-nous demain ?" … Pourtant Mémoires, qui s'ouvre sur Shakespeare ("Me souvenir de toi ? Oui, je veux") et se clôt sur Baudelaire ("je voulais parler la belle langue de mon siècle"), n'atteste pas que des impermanences et des éloignements : il dessine aussi l'histoire, les mémoires, de jeunes gens en rupture, qui ont voulu à toute force balayer "le vieux monde" et "les idées anciennes". Gérard Guégan l'irrégulier n'aimait guère Debord et c'était réciproque ; en 1995, il a donné à un court pamphlet un titre aussi cruel que magnifique : Debord est mort, le Che aussi, et alors? Embrasse ton amour sans lâcher ton fusil. Dans cette formule, on peut oublier un moment la charge critique, pour lire d'abord et surtout la proclamation que le temps des révoltes est toujours devant.
2004, 157 pag., Euro 16,1
Editions Allia, Paris, ISBN 2844851428


This page last updated on: 13-1-2015